Достопримечательности

Saint-Paul de Vence

  • (06) SAINT-PAUL DE VENCE, France.
Контакт
Office de Tourisme -
2 rue Grande -
06570 Saint-Paul de Vence, France.



Lat : 43.6976152
Long : 7.1214258


+33 4 93 32 86 95

Сайт

Контакт
Office de Tourisme -
2 rue Grande -
06570 Saint-Paul de Vence, France.



Lat : 43.6976152
Long : 7.1214258

+33 4 93 32 86 95 Сайт

BALADE AU CŒUR DU VILLAGE - MOMENTS D’HISTOIRE

Le village de Saint-Paul de Vence cache bien des trésors à l'intérieur de ses remparts. C'est en prenant le temps qu'il faut les découvrir, au détour d'une rue, derrière une fontaine, au pied d'un bastion... Parcourez le cœur piétonnier de Saint-Paul de Vence à la découverte de son histoire et de son patrimoine.

DE L'ANTIQUITÉ À LA NAISSANCE DU CASTRUM SANCTI PAULI

Dès l’Antiquité, un oppidum s’élève sur le plateau du Puy, à une époque où les sites escarpés sont réputés plus sûrs. Au fil des siècles, un habitat se regroupe autour de l'ancienne église Saint Michel du Puy et à proximité du château sur la partie élevée de la colline. Ainsi naît le "castrum" de Saint-Paul.

Au Moyen-Âge, les comtes de Provence administrent la région et accordent de nombreux privilèges à Saint-Paul qui devient au XIVe siècle le chef-lieu d’un important baillage. En 1388, le comté de Nice se détache de la Provence pour se rattacher aux états du comte de Savoie. La frontière orientale de la Provence est alors modifiée pour se matérialiser par le cours inférieur du Var. Ce nouveau contexte politique confère à Saint-Paul une position stratégique : la ville devient une place forte frontalière de premier ordre.
Des murailles sont élevées dans la deuxième moitié du 14ème siècle, dont deux tours sont encore visibles : la porte de Vence, qui a conservé ses mâchicoulis et la tour de l’Esperon.

L’INGÉNIEUR DU ROI POUR UN CHANTIER TITANESQUE

Jean Renaud de Saint-Rémy, ingénieur du roi, était originaire de Saint-Rémy de Provence. Les premiers témoignages relatifs à sa carrière militaire nous informent qu’il participe aux guerres d’Italie au côté de François 1er et qu’il multiplie les séjours au Piémont jusqu’à la fin des années 1530. Il côtoie ainsi nombre d’ingénieurs militaires italiens au contact desquels il perfectionne sa connaissance de la fortification «à la moderne».
Actif sous les règnes de François 1er et Henri II, il travaille comme expert en fortifications en Picardie, dans le Lyonnais, en Provence ou encore dans le Languedoc. Jean de Renaud de Saint-Rémy meurt en 1557 après le siège de Saint-Quentin.

Un chantier titanesque !

Le chantier de la nouvelle enceinte a eu pour conséquence d’importants bouleversements urbanistiques.
Les chapelles Sainte-Trinité, Saint-Georges et Saint-Sébastien furent abattues car situées sur le tracé ou trop proches du tracé de la future enceinte. Plusieurs dizaines de logis ont été démolis et leurs habitants expropriés durent s’installer hors les nouveaux murs sur les territoires de la Colle et Roquefort.
Les pierres de tailles extraites dans les carrières de la Sine furent acheminées par attelage jusqu’au chantier. Le chantier commencé probablement en 1544 s’arrête en juin 1547, quelques semaines après la mort de François Ier. L’enceinte est alors inachevée puisque le cordon et le parapet ne sont pas construits.

LE XVIIÈME SIÈCLE : SAINT-PAUL À L'HEURE BAROQUE

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, la ville connaît un renouveau religieux grâce à l’évêque de Vence Antoine Godeau. Elevée au rang de collégiale en 1666, l’église est embellie de retables et de mobilier remarquables…
A la fois homme d’église et penseur éclairé, Antoine Godeau fut un des membres fondateurs de l’Académie Française en 1634. C’est sous son impulsion et grâce aux libéralités des grandes familles de Saint-Paul que l’église de Saint-Paul fut agrandie et embellie au 17ème siècle.

LE XIXÈME SIÈCLE : LES PEINTRES DÉCOUVRENT SAINT-PAUL

Au XIXe siècle, les collines sont couvertes de fleurs, de vignes et d’oliviers. Les pierres brunes du village, les couleurs de la campagne et la lumière du Midi attirent les artistes à l’aube du XXe siècle…
C’est au début des années 1920 que Saint-Paul est découvert par les artistes. Les précurseurs sont les peintres qui trouvent dans ce paisible village de Provence des couleurs et une lumière d’une richesse et d’une intensité incomparables : Paul Signac, Raoul Dufy ou encore Chaïm Soutine viennent poser leur chevalet au village.

LE XXÈME SIÈCLE : ACTEURS, POÈTES ET ÉCRIVAINS

À travers le XXe siècle, acteurs, artistes et écrivains font de Saint-Paul un bouillonnant foyer culturel. Si certains ne font que passer, d’autres choisissent d’y vivre. Ils marquent chacun à leur manière le village d’une empreinte indélébile.
Les années 1950 et 1960 constituent l’âge d’or du village : Saint-Paul de Vence se transforme alors en un fabuleux plateau de cinéma sur lequel se croisent les vedettes du 7ème art français et étranger, attirées sur la Côte d’Azur par les studios de la Victorine à Nice et le Festival de Cannes.

James Baldwin et Marc Chagall préférèrent s’installer dans la quiétude de la campagne saint-pauloise ; ils passèrent l’un et l’autre près de 20 ans au village.

Практическая информация

Notre bureau d’accueil est ouvert du lundi au samedi, de 10h à 18h. Fermé de 13h à 14h le samedi. Fermé le dimanche et les jours fériés.